Sélectionner une page

Je veux être un artiste qui peut matérialiser ses rêves et fantasmes en restant en éternelle osmose avec mon environnement et mon histoire.

 Que je vous raconte un instant trouble de ma vie où que je vous rapporte des témoignages sur un fait divers de mon quartier pour vous faire couler une goutte de larme amère ou douce vous saurez que l’objectif n’est pas sans intention. Nous n’arrivons jamais par hasard au soir de notre vie. Donc je suis prêt à m’engager sur les ruelles boueuses de la pensée. Flexible à tous les niveaux et accessible même aux nouveaux.

   L’homme seul celui qui doit écrire dessiner filmé sculpter chanter dessiner… parcours-lui aussi un espace tant influencé par la lueur de son éducation et de son lieu d’implantation et c’est de ces deux-là que peuvent lui venir de complication si l’on se rapporte à cette célèbre citation nulle n’est prophète chez soi.

   Parfois les complications de la vie viennent de la profondeur de notre curiosité. L’artiste le plus fou de l’humanité ne créer que ce qui lui a été montré par sa propre peur. Cette peur noire qui fouille ses faiblesses et le pousse à vomir ce qui le gratte à l’intérieur.

   Moi donc je ne ferais pas plus qu’imiter ceux qui ont cru être des initiés à ce rêve. Qui se définissent comme artistes alors que rare sont ceux d’entre eux qui osent poser l’arme la peur et produire des choses osées, c’est-à-dire nous émerveiller par ce qu’on aime et non pas de choqué par ce qui peut révulser le plus insensible d’entre nous.

Je m’attarde sur ces sujets pour exposer ma vision de l’art à cet instant dépouillé de toute sa magie.